Frances Bonier

Établissement d'accueil

Université Queen's

Organisme subventionnaire

CRSNG

Titre du projet

The Role of Glucocorticoids in Mediating Life History Tradeoffs

Description du projet

De nombreux organismes présentent des compensations dans leur cycle biologique, c’est-à-dire qu’une augmentation dans l’attribution des ressources à une fonction du cycle biologique, comme la reproduction, entraîne une diminution concomitante de l'attribution des ressources à une autre fonction, comme l’immunité. Ce que l’on ne connaît pas, ce sont les mécanismes physiologiques à l’origine de ces compensations.

La recherche de Mme Bonier vise à déterminer le rôle que jouent les glucocorticoïdes, communément appelés « hormones du stress », dans la médiation des compensations en ce qui touche le cycle biologique. Elle comporte des études sur le terrain d’hirondelles bicolores (Tachycineta bicolor) en liberté.

Dans le cadre de travaux précédents, Mme Bonier a établi des relations positives surprenantes entre les niveaux de glucocorticoïdes et les taux de réussite en matière de reproduction. Elle se propose, dans sa recherche actuelle, de réaliser des manipulations expérimentales des niveaux de glucocorticoïdes chez les hirondelles bicolores en liberté, afin de déterminer les relations causales sous-jacentes à cette corrélation inattendue.

Cette recherche permettra de recueillir de précieux renseignements qui auront une incidence sur la gestion des espèces en voie de disparition. Souvent, les niveaux de glucocorticoïdes augmentent en réponse à une perturbation de l’habitat. Le fait de saisir comment ces hormones affectent la reproduction et la survie pourrait nous aider à mieux comprendre les populations dans les habitats perturbés. Enfin, comme les glucocorticoïdes sont présents chez tous les vertébrés, y compris l’être humain, les résultats de cette recherche pourraient avoir d’importantes répercussions pour la santé humaine.

Frances Bonier a obtenu un doctorat en zoologie de l’Université de Washington. Elle a été boursière postdoctorale et chercheuse scientifique à Virginia Tech.

Date de modification :