Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

Établissement d'accueil

Université McGill

Organisme subventionnaire

CRSH

Titre du projet

The changing nature of war and its new moral and legal challenges: Privatization, robotization, ecologization

Description du projet

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer poursuit des recherches interdisciplinaires en théorie et éthique des relations internationales et en droit international public. En particulier, il étudie l'éthique et le droit de la guerre, le droit international humanitaire et le droit pénal international.

Après une thèse de doctorat sur l'intervention militaire justifiée par des raisons humanitaires, et des livres sur les réparations aux victimes devant la Cour pénale internationale (PUF, 2009), le dilemme de la paix et de la justice et les relations entre la Cour pénale internationale et le Conseil de sécurité (Presses de Sciences Po, 2011) et l'éthique des relations internationales (PUF, 2012), il consacre sa recherche postdoctorale Banting aux conséquences éthiques et juridiques des mutations de la guerre au XXIe siècle, et en particulier aux robots militaires autonomes.

Jean-Baptiste a une triple formation en philosophie (BA, MA, Ph.D.), droit (LLB, LLM) et sciences politiques (Ph.D.). Il a étudié à la Sorbonne, l'Université de Montréal, University of Oxford, McGill University, Yale University, Universiteit van Amsterdam et l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Sa thèse de doctorat Au nom de l'humanité ? Histoire, droit, éthique et politique de l'intervention militaire justifiée par des raisons humanitaires (2009) a remporté trois prix au Canada et en France.

Date de modification :