Marion Van Horn

Établissement d'accueil

Université McGill

Organisme subventionnaire

CRSNG

Titre du projet

Neuron-glial interactions in the developing visual system

Description du projet

Marion Van Horn étudie les mécanismes qui sous-tendent le développement d'un appareil visuel fonctionnel. Elle s'intéresse particulièrement à la façon dont les neurones et les cellules gliales interagissent pour assurer un développement visuel précis. Auparavant, on considérait à tort que les cellules gliales ne servaient qu'à entourer les neurones et à les maintenir en place. Il est de plus en plus clair qu'elles jouent un rôle beaucoup plus actif dans le développement neural et les fonctions neurales.

Même si les cellules gliales, contrairement aux neurones, ne sont pas des cellules électriquement excitables, elles peuvent libérer, en réponse aux stimuli environnants, un certain nombre de gliotransmetteurs qui peuvent servir à communiquer avec les neurones du cerveau adulte et à en modifier les propriétés. Cependant, on ne sait pas si la libération de gliotransmetteurs joue un rôle fonctionnel dans le développement neural.

Dans la cadre de ses travaux, Marion Van Horn combine l'enregistrement électrophysiologique de l'activité neurale et l'imagerie des neurones et des cellules gliales vivantes, ainsi que des manipulations pharmacologiques et moléculaires sur des têtards de Xenopus vivants pour étudier l'importance physiologique de la libération de gliotransmetteurs et déterminer si elle joue un rôle actif dans la configuration de l'activité et de la plasticité neuronales.

Les résultats devraient révéler les mécanismes fondamentaux qui sont déterminants dans le système nerveux en développement. En fin de compte, cette recherche contribuera aux connaissances sur le développement normal de l'appareil visuel et permettra la mise au point et le perfectionnement des traitements des déficiences visuelles.

Date de modification :